A Dieu Monique .


Nous savions que tes problèmes de santé avaient empiré mais tu es partie, trop vite, trop tôt.

Tu étais une femme de convictions et d’engagement. Dès ton arrivée au Conseil d’Administration de l’ARECA, tu t’es engagée à prendre en charge deux commissions : “Secrets d’Anjou” et la commission appelée “commission Europe” qui, très vite, sous ta houlette se changea en “RegardS sur le monde”.

Tout dernièrement, tu avais organisé une visite du parlement européen lors d’un voyage à Strasbourg où, malheureusement, tu n’as pas pu te rendre.

Merci, Monique, de tout ce que tu nous as apporté : ton sourire, ton enthousiasme, ton dynamisme, tes convictions.

Nous te disons : “A Dieu”



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.